H Y B R I D E : adj

Qui n’appartient à aucun type, genre, style particulier; qui est bizarrement composé d’éléments divers.

[ ibrid ]. Att. ds Ac. dep. 1798. Étymol. et Hist. 1. 1596 adj. hibride
« qui provient de deux espèces différentes » (Hulsius); 2. 1647
gramm. mots ibrides « mots formés d’éléments empruntés à deux langues différentes » (Vaug., p. 484); 3. 1832 fig. « composé d’éléments disparates  »
Empr. au lat.hy̆brida, parfois (h)ibrida, hybris (nomin. refait sur hy̆brida) « bâtard; de sang mélangé (en parlant d’hommes et d’animaux) » à rapprocher sans doute des gl. iber η  μ ι ́ ο ν ο ς [« mulet, demi-âne »] et imbrum η μ ι ́ ο ν ο ν η ρ ο ́ β α τ ο ν [« mulet; bétail, brebis »]

1996 – 2016 : l’histoire en bref

Au milieu des années 90 alors que Kassovitz sort « Métisse » et que les musiques clashent à coup de marketing et de genres, le grunge contre le post-rock, le gabber contre le hardcore, le rap contre le rap, la trance contre la trance-goa, la house contre la tek-house…

Olaf Hund, jeune musicien-producteur fonde Musiques Hybrides, prônant le mélange absolu et les sandwiches triangulaires comme moteurs de l’évolution musicale. Le label ne s’accorde alors aucune limite de genre du moment que la musique soit inventive. Cela l’amènera à hybrider, produire et défendre de l’électro,
de la chanson française ou des musiques expérimentales hardcore et noise en passant par le rap US, l’Indonésie ou le Jura.

Vu comme une alternative à la French Touch envahissante, Musiques Hybrides poursuit allégrement sa route en indépendant. L’aventure continue jusqu’aux sombres années de la crise du disque où le label prend alors le maquis, sans plier boutique,
pour revenir là où on ne l’attend pas.


20 ans d’état d’hybridité avancé

Pour les 20 ans du label, de nouveaux hybrides ont vu le jour… et la nuit !

L’ensemble du back catalogue est digitalisé, les stocks ont été remis à la disposition du public, et TOUS les disques sont garnis de bonus. Vous pouvez télécharger TOUS les visuels des disques et même connaître le nom de graphistes et photographes ! Cet anniversaire fut aussi l’occasion de découvrir de nombreuses collaborations et des albums inédits, sortis pour certains de façon officieuse.

Après une année riche en expériences et projets divers, par la force du groupe, s’est construit notre prochain engagement pour le 2.1 ème anniversaire :  garder l’esprit de la maison, tout en permettant plus de partage. Le tout parrainé par des artistes reconnus sur la scène internationale.

Le partage étant à la base du concept d’hybridité, Musiques Hybrides s’est tourné vers une forme associative, Nation Hybride, ce qui permettra à l’équipe de créer davantage d’opportunités de connexions entre artistes et passionnés de musique, en phase avec le contexte culturel parisien actuel et plus généralement la mixité.

Année 2.1 -> Nation Hybride

[La numérisation, mise en ligne du catalogue et préparation des 20 ans se sont faites avec l’aide de Emma Jaulin, Céline Doan, Alice Landriot, Arthur Boudet, Baptiste Pecorari, Caroline Dumont, Léo Marsal, Nadia Ben Aïssa, Leila Bélangeon]

1996 – 2016

In the middle of the 1990’s, just as Kassovitz was releasing «Métisse» and that marketing pitted one style of music against another, grunge versus post-rock, gabber versus hardcore, rap versus rap, trance versus goa-trance, house versus tek-house… Olaf Hund, a young musician / producer, founded Musiques Hybrides advocating absolute mixtures and ne snacks as motors of musical evolution. The only criterion for this label was that the music be inventive. This would lead it to hybridize, produce and defend everything from electro, french song or experimental hardcore and noise music to Rap US, Indonesian and Jura.

Seen as an alternative to the all-invasive French Touch movement, Musiques Hybrides merrily pursued its independent route. The adventure continued until the dark days of the record industry crisis when the label went underground, without shutting shop, to come back where we least expect it.

20th Anniversary and new hybrids

For the 20th anniversary of the label, new hybrids have seen the light of day (and all the way through the night).

The back catalogue (more than 650 tracks) have be digitized, stock made available to the public and ALL the records embellished with bonuses. You can download ALL the artworks and even know the name of the graphists and photographers! It have also been the opportunity to discover numerous collaborations and exclusive unreleased albums (sometimes a little unofficial).

After a great and experimental year, various project and by the strengh of the group came our next commitment for the year 2.1: keep the spirit of the house and share more and more. All that with the help of famous artists.

To share is the basic of Hybridity. Musiques Hybrides next step is then an Association called Nation Hybride. That way, the crew will be able to creat more connections between artists and music lovers. Nowadays, that’s the way it works in Paris but also diversity or social mix too.

YEAR 2.1 -> Nation Hybride

[Digitalization, Online work and preparation of the year 20 have been realize with the help of Emma Jaulin, Céline Doan, Alice Landriot, Arthur Boudet, Baptiste Pecorari, Caroline Dumont, Léo Marsal, Nadia Ben Aïssa, Leila Bélangeon]

Credits: Web design & illustrations by Léo Marsal